Labelblue - Huiles infusées

Huiles infusées pour la beauté et la santé. Des plantes, de l'huile, de la patience...

30 mai 2008

Huile de plantain

plantain1Huile de plantain - Plantago major ou Plantago lanceolata

Si l'huile de plantain est fort commune dans la littérature et sur les sites anglo-saxons, elle n'est mentionnée nulle part en français !

Le plantain est utilisé tel quel (feuilles froissées sur une pîqure d'insecte, cataplasmes...), en tisane même, mais pas sous forme d'huile.

La réalisation de cette belle huile verte permet pourtant de confectionner un baume bien pratique lorsqu'on est pas dans son jardin ou que la neige le recouvre (et oui, il y a des bêtes qui piquent même en hiver).

Le plantain est riche en tanin (action astringente, resserre les tissus), en mucilage (adoucissant), il est anti-bactérien, contient de l'aucuboside (favorise l'éliminaion de l'acide urique), de l'apigénine (anti-inflammatoire). J'ai lu à plusieurs reprises qu'il contiendrait de l'allantoïne, mais je pense que c'est une erreur et qu'il y a confusion avec la grande consoude.

Les jeunes feuilles de plantain se mangent en salade.

Confection de l'huile (Mixage de diverses méthodes anglo-saxonnes et de mon expérience) :

Cueillir les feuilles de plantain loin de la pollution automobile et animale, par journée ensoleillée, une fois la rosée du matin évaporée.

Remplir un bocal de verre propre et sec aux deux tiers avec les feuilles hachées, recouvrir d'huile d'oilve  jusqu'au bord. Bien fermer. Mettre pour 6 semaines au soleil, emballé dans un sachet de papier kraft.

La première semaine, veiller à compléter le bocal avec de l'huile si les plantes libèrent de l'espace en se tassant.

Filtrer, embouteiller, étiqueter.

Ce procédé est valable pour les plantes fraîches, certaines, ayant plus de protéines dans leur composition ou un plus fort taux d'humidité, nécessitent un pré-séchage à four très doux ou bien de démarrer (ou finir selon les écoles) la macération au bain-marie.

Vous obtiendrez une huile verte utilisable non seulement en thérapeutique contre les piqûres d'insecte, d'ortie, les irritations, les brûlures légères et coups de soleil, les petites blessures, mais également en cosmétique.

Donna Maria (Making Aromatherapy Creams and Lotions) recommande la confection de l'"Emerald Oil" à base de mouron des oiseaux (Stellaria media), plantain (Plantago major) et consoude (Sympytm officinale), huile qu'elle incorpore ensuite à certaines de ses formules.

Webographie : Plantain, First Aid in Your Backyard, by Corinna Wood, Prairieland Herbs, International College of Herbal Medicine

Posté par bluetansy à 08:25 - Les huiles - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    J'aime beaucoup le plantain moi aussi. J'ai fait un article sur mon blog sur cette plante méconnue. Je suis contente de voir que nos articles ont pratiquement les mêmes informations.
    Petit truc utile aussi si vous avez des enfants; non c'est pas super hygiénique mais ça fonctionne

    Pour des genoux écorchés ou une petite blessure qui saigne légèrement, prenez une feuille de plantain et "lichez" -la, donc passez la sur votre langue pour l'humidifier, puis appliquer sur le bobo. Comme pansement premier secours c'est mieux que rien en nature.

    Posté par Sowilo, 13 juillet 2008 à 17:30
  • On peut aussi la froisser et faire sortir du suc de la feuille pour la faire tenir mais je trouve ça assez théorique car il faut y aller pour avoir du "jus"...

    Posté par Bluetansy, 13 juillet 2008 à 20:47
  • Bonjour! Bonne idée, l'essaimage!!Il n'y pas longtemps, une petite fille de mes connaissances, s'est fait piquée par une guêpe ou abeille sur le ventre, n'ayant rien d'autre sous la main, j'ai froissé plusieurs feuilles de plantain, et j'ai frotté doucement la piqûre avec: ça a été radical, en qques minutes, non seulement la douleur(elle hurlait à mort!!)mais aussi le trace, ont complètement disparu!!( et en plus elle était allergique: oeuème de quincke)ne sachant pas exactement, j'ai mélangé le grand plantain et le plantain lancéolé:ça tient presque du miracle!!Voilà, c un post un peu long, mais c un vrai bon témoignage!!!;D

    Posté par sarah, 23 juillet 2008 à 09:44
  • Est-ce nécessaire de "bien fermer" le bocal?

    Et à quoi sert le papier kraft?

    Merci de vos réponses!

    Posté par pitou, 07 septembre 2009 à 01:21
  • Un bocal mal fermé permet l'introduction d'air (donc risque d'oxydation de l'huile) et autre cochonnerie.
    Le papier kraft permet d'éviter une lumière directe, elle également déclencheur d'oxydation.

    Posté par bluetansy, 07 septembre 2009 à 13:10

Poster un commentaire