Labelblue - Huiles infusées

Huiles infusées pour la beauté et la santé. Des plantes, de l'huile, de la patience...

22 mai 2015

Huile de primevère

Huile de primevère, Primula veris

Illustration_Primula_veris0_clean

Autrement appelé coucou, les sommités fleuries se récoltent au printemps,  extraire les racines avant la floraison au printemps ou à l'automne. Personnellement je ne fais que celle de sommités fleuries pour ne pas détruire la plante.

Constituants principaux de la fleur : saponosides (aglycone et acide primulique), flavonoïdes (rutine), caroténoïdes, huile essentielle, enzymes (primevérase), alcools sucrés.

Constituants principaux de la racine : saponosides triterpéniques (anagalligénine, privérogénine B, protoprimulagénine A), hétérosides phénoliques (primulavérine), sucres dont sucres rares primerose), traces de tanins 

Huile de primevère 1

Contre : contusions, douleurs musculaires et articulaires, ecchymoses – Ne pas appliquer sur les affections cutanées
Plante : 250 g de fleurs fraîches

Huile d’olive : 1 litre
Macération : au soleil
Durée : 6 semaines

Tisanes, remèdes et recettes d'autrefois de Marie Delmas aux Editions du Mercure dauphinois.

Huile de primevère 2

Contre : contusions, enflures, douleurs, tendance à la paralysie
Plante : une poignée de fleurs fraîches et une poignée de racine fraîche coupée en morceaux
Huile d’olive : 1 litre
Macération : au soleil ou dans un endroit chaud
Durée : 6 semaines.
Passer en exprimant.

Nos grands-mères savaient de Jean Palaiseul aux Editions Robert Laffont.

Attention certaines personnes sont allergiques à cette fleur ! 

Posté par bluetansy à 14:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire